Médicaments les plus utilisés

 

Parsouci de clarté, chaque fois que cela était nécessaire, certains médicaments apparaissent avec leur nom commercial,
nous avons alors cité l'ensemble des spécialités admises sur le marché.

Note de l'auteur
 
  Il faudra souvent les adapter
   
  LE REIN ET L'OS
Calcium :
(CARBONATE DE CALCIUM dont il existe de nombreuses spécialités)

Ce médicament a deux actions : il apporte du calcium qui est
indispensable pour ton os, et il l'empêche le phosphore
des aliments de pénétrer dasn ton sang.
Il faut toujours le prendre au moment des repas.

   
Vitamine D activée :
1,25(OH)2D3 - (UN ALPHA (OH)D3...) :
Elle est indispensable pour la croissance de tes os et
pour maintenir le calcium dans le sang.
Le rein normal en fabrique.
Dans l'insuffisance rénale, elle est diminuée
et il faut en donner par voie orale ou par voie veineuse.
   
  LE REIN ET CERTAINS ALIMENTS
Les résines :
(KAYEXALATE, CALCIUM SORBISTERIT...).
Elles ressemblent à du sable très fin,
elle diminuent le potassium
   
  LE REIN ET LE COEUR (H.T.A.)
Les anti-hypertenseurs :
Ils sont souvent nécessaires, ils diminuent la tension artérielle.
Il en existe différentes sortes selon leur mode d'action.
- les inhibiteurs de l'enzyme de conversion
- les dilatateurs des artères
- les ralentisseurs
   
  LE REIN ET LE SANG
Erythropoïétine :
(RECORMON, EPREX...)
C'est une hormone sécrétée par le rein et qui
commande la fabrication des globules rouges dans la moëlle.
Il faut la donner en intraveineuse ou en sous-cutanée.
En général, on fait 3 injections par semaine.
La dose sera calculée selon la quantité de tes globules rouges
que l'on surveille chaque semaine (hématocrite).
   
  LE REIN ET LA CROISSANCE
L'hormone de croissance :
quand il y a une insuffisance rénale,
elle fonctionne moins bien et tu risques de grandir moins vite.
Si c'est ton cas, tu pourras avoir
de l'hormone de croissance en médicament.
Elle se donne alors par piqûre
sous-cutanée le soir.
   
   
  Après la transplantation
   
  TON NOUVEAU REIN ET TON ORGANISME
   

Les immunosuppresseurs

Ils diminuent le système de défebnse de ton organisme
pour empêcher le rejet de ton rein après transplantation.
Il en existe plusieurs sortes qui bloquent le système de défense
à des endroits différents, la cortisone, la ciclosporine,
l'azathioprine, le sérum anti-lymphocytaire.
En général, il faut les associer pour être plus efficace.

   
La cortisone :
elle se prend de préférence le matin au petit déjeuner.
A forte dose, elle peut avoir des effets secondaires :
mal à l'estomac, énervement, augmentation de l'appétit et diminution de la croissance ;
elle peut te faire prendre du poids et elle peut te faire pousser les poils.
Mais ces inconvénients disparaissent à faible dose.
   
La CICLOSPORINE :

(SANDIMMUN)
Elle se prend matin et soir.
Elle existe en sirop et en gélule.
La dose est adaptée à chacun en fonction de son taux dans le sang.
(prise de sang faite le matin avant de prendre ta CICLOSPORINE)
S'il y en a trop c'est dangereux pour ton rein
et çà peut faire monter la tension.
Elle peut avoir des effets secondaires (gonflement des gensives, pousse des poils).
certains médicaments peuvent la faire augmenter ou diminuer
et il faut toujours le signaler à ton médecin
quand il te donne de nouveaux médicaments.

   
L'AZATHIOPRINE :

(IMUREL)
se donne en général le soir.

 
Le sérum anti-lymphocytaire :
(Thymoglobuline, Lymphoglobuline)
ou les anticorps monoclonaux (OKT3)
se donnent par voie intraveineuse
pendant quelques jours au début de la greffe
ou au moment des crises de rejet.

 

Sitemap