champ recherche
logo Soc Nephrologie
in memoriam
in memoriam

Albert TACQUET (1921-2009)

 

Pr Tacquet

 

Le Professeur Albert TACQUET, Professeur Honoraire de la Faculté de Médecine de Lille nous a quitté ce samedi 23 mai 2009. En décembre 1990 il écrivait au Doyen Bernard Devulder pour lui témoigner toute sa gratitude alors que le Conseil de faculté le proposait comme Professeur Emérite. Il rappelait « l’attachement qu’il portait à notre Faculté, à ses Collègues et aux Etudiants et les nombreuses satisfactions que lui avait apportées une longue vie universitaire ». Il devait poursuivre près de 15 ans encore puisqu’il y a un mois à peine, il présidait encore le Conseil d’administration de l’Association Santélys. Le temps ne paraissait pas avoir de prise sur lui, d’une vitalité et activité débordante, même ces derniers temps alors que, depuis novembre les épreuves se multipliaient. Il les surmonta toujours avec courage.

 

Il fut d’abord Interne des Hôpitaux en 1946 et parallèlement engagé très tôt à la faculté. La même année, il exerçait les fonctions de Moniteur de Clinique en Hygiène. Il fut successivement Chef de Clinique dès 1950, puis Chef de Travaux et Maître de Conférences Agrégé en 1952 à 31 ans, Professeur sans chaire en 1958, à Titre personnel en 1959, puis titulaire de la Chaire de Pathologie Médicale en 1968, puis de Clinique Médicale en 1976. Ses activités de recherche, il les exerça pendant 25 ans à l’Institut Pasteur de Lille, au titre de boursier puis d’assistant de Chef de Laboratoire, enfin, de Chef de Service. Il poursuivit ses travaux dans le laboratoire universitaire de la Clinique Néphrologique, à l’hôpital Calmette, Directeur du Groupe de Recherches « Lipoprotéines et Athérogenèse », groupe constitué en réseau avec les meilleurs, le Professeur Bertrand pour l’équipe cardiologique, le Professeur Farriaux pour l’équipe pédiatrique, le Professeur JC Fruchard pour l’équipe scientifique.

 

Dès 1960 son service prit la dénomination de Médecine Générale à Orientation Néphrologique. Il fut l’un des pionniers de l’hémodialyse en France au côté de ses jeunes élèves de l’époque, le Pr. Gaston Lelièvre, les Dr. Duchatelle et Foissac, Mlle Madeleine Francque, Cadre supérieur de Santé. Au CHU de Lille, dont il a été le Chef de Service de Néphrologie pendant près de 30 ans, il eut de nombreux élèves qui tous leurs doivent leur carrière à des postes les plus respectueux. Mais outre son passé prestigieux universitaire, nous souhaitions rendre hommage également à un autre aspect de sa carrière médicale qui fut un combat de tous les jours pour organiser les soins à domicile de malades chroniques lourds avec la création de ses associations, ligue du Nord et d’hygiène sociale, SIREM puis enfin Santélys. Plusieurs milliers de patients hémodialysés à domicile puis en autodialyse, les insuffisants respiratoires chroniques, les diabétiques et bien d’autres ont pu être pris en charge en relais de l’hospitalisation grâce à son talent organisateur et innovant. Outre la qualité du service médical rendu, ces milliers de patients, gravement handicapés dans leur chair par leur maladie chronique, ont pu bénéficier d’un certain confort en demeurant le plus souvent au sein de leur foyer. Cette dimension humaine, toujours présente dans ses actions, s’accompagnait d’une gentillesse sans faille et d’une extrême disponibilité auprès des patients et de ses collaborateurs.

 

Il nous étonnait encore il y a très peu de temps en cheminant à nos côtés alors que nous avions oublié qu’il avait 88 ans.

 

Si beaucoup de nos collègues au niveau national se souviennent encore de son attachement et de son rôle en Néphrologie, l’ensemble de la communauté Néphrologique du Nord de la France, sera à jamais reconnaissant envers son Maître et envers son ami de toujours.

 

Michel Dracon, Marc Hazzan et Christian Noël

 

back
top
 
OK
effacer
plus
OK
effacer
plus
OK
effacer
plus
Sitemap